Sian Edwards

Sian Edwards

La cheffe d’orchestre anglaise, Sian Edwards, est diplômée du Royal Northern College of Music. De 1983 à 1985, elle étudie avec le professeur A.I. Musin au Conservatoire de Leningrad et c’est à cette époque, en mai 1984, qu’elle remporte le premier Concours de chefs d’orchestre de Leeds.

Sian Edwards a travaillé avec de nombreux grands orchestres britanniques, notamment l’orchestre symphonique de la ville de Birmingham, le London Philharmonic, Royal Philharmonic Orchestra, Royal Liverpool Philharmonic Orchestra, Bournemouth Symphony Orchestra, Royal Scottish National Orchestra, the Hallé Orchestra, BBC Philharmonic, BBC National Orchestra of Wales, London Mozart Players, Scottish Chamber Orchestra, Ulster Orchestra, English Chamber Orchestra et a fait sa première avec les BBC Proms en 1993.

Parmi ses engagements à l’international figurent des concerts aux États-Unis avec le Los Angeles Philharmonic Orchestra, le Philadelphia Orchestra, le Saint Paul Chamber Orchestra et le San Francisco Symphony Orchestra, Cleveland Orchestra, Pittsburgh Symphony Orchestra, National Symphony Orchestra à Washington, Atlanta Symphony Orchestra, Minnesota Orchestra, Milwaukee Symphony Orchestra, et Detroit Symphony Orcherstra.

Sian Edwards fait ses débuts à l’opéra en 1986 à la direction de Mahagonny de Weill pour le Scottish Opera, puis au Royal Opera House en 1988 avec The Knot Garden de Tippett. De 1993 à 1995, elle est Directrice Musicale de l’English National Opera pour qui elle met au répertoire notamment Khovanshchina, Jenufa, Queen of Spades et Blond Eckbert (également enregistré chez Collins Classics). Pour le festival de Glyndebourne, elle dirige La Traviata et les deux opéras de Ravel (L’Heure Espagnole, L’Enfant et les Sortilèges). Elle dirige également pour le Glyndebourne Touring Opera, Katya Kabanova et le Nouvel An de Tippett. Elle dirige la création mondiale de l’opéra Greek de Mark Anthony Turnage à la Biennale de Munich en 1988. Plus récemment, elle dirige la création de Clara de Hans Gefors à l’Opéra Comique de Paris, Cosi fan tutte à Aspen, Eugène Onéguine pour son retour à l’English National Opera, Don Giovanni à Copenhague, La Damnation de Faust à Helsinki et Peter Grimes à Francfort.

Son enregistrement pour EMI de la musique orchestrale de Tchaikovsky avec le Royal Liverpool Philharmonic Orchestra a reçu les éloges de la critique tout comme d’autres enregistrements EMI tels que: Pierre et le Loup, le Young Person’s Guide to the Orchestra de Benjamin Britten et la Symphonie n°5 de Tchaikovsky, enregistrés avec le London Philharmonic Orchestra. La représentation à succès de Blond Eckbert de Judith Weir avec l’English National Opera a également été enregistrée et diffusée par Collins Classics.