Laurent Bayle

Laurent Bayle

 Il devient en 1977 le directeur adjoint du Théâtre de l’Est lyonnais. Fin 1978, il est nommé administrateur général de l’Atelier lyrique du Rhin, institution associée à l’Opéra du Rhin qui favorise la création lyrique contemporaine. Il assure, en parallèle, la production déléguée de deux éditions (1980 et 82) de la « Biennale Voix, Théâtre et Musiques d’Aujourd’hui » organisée à la Maison de la Culture de Nanterre. 

En 1982, il crée le Festival Musica de Strasbourg, consacré aux musiques de notre temps, dont il assurera la direction générale jusqu’à la fin 1986 et dont il deviendra Président en 2017. 

Il est nommé dès début 1987 directeur artistique de l’Ircam (organisme de création et de recherche musicale associé au Centre Pompidou), alors dirigé par Pierre Boulez, à qui il succèdera en janvier 1992. 

Le 15 décembre 2001, il devient directeur général de la Cité de la musique et le ministre de la culture lui confie également la mise en oeuvre de la réouverture de la Salle Pleyel à partir de septembre 2006. 

En mars 2006, le ministre de la culture et de la communication et le maire de Paris annoncent le projet de création d’un grand auditorium symphonique implanté sur le parc de la Villette. Laurent Bayle est alors nommé président de l’association de préfiguration de la Philharmonie de Paris. 

En 2010, il lance les orchestres d’enfants dénommés Démos (Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale) qui se développent progressivement dans les quartiers défavorisés sur tout le territoire national, avec pour objectif d’atteindre une soixantaine d’orchestres d’ici 2020. 

La Philharmonie de Paris, inaugurée en janvier 2015, marque la naissance d’un nouvel établissement public « Cité de la musique – Philharmonie de Paris », cofinancé par l’Etat et la ville de Paris. Ce grand équipement regroupe trois salles de concert, le Musée de la musique, un pôle éducatif basé sur la pratique collective et de nombreuses ressources musicales numériques. Le 30 mars 2016, le Président de la République nomme Laurent Bayle directeur général de cet établissement pour un mandat de cinq ans. 

En avril 2018, la ministre de la culture et de la communication et la maire de Paris lui confient la mission d’intégrer l’Orchestre de Paris (principal résident de la Philharmonie) au sein de la Cité de la musique – Philharmonie de Paris.